Portail des médiathèques de la Ville et Eurométropole de Strasbourg : jeunesse

Portail de lecture publique : MEDIAS

Ce site a été réalisé par la société Archimed, le groupe Archimed rassemble 4 activités :

La division Culture et Savoir est leader français dans la mise en place de portails culturels, d'espaces publics multimédias et de portails de gestion, de recherche et de diffusion documentaires.

La division Neolage est spécialisée dans la mise en place de projets de GED, de numérisation, de capitalisation des connaissances, de travail collaboratif, d'archivage, de gestion du courrier, de photothèque, de veille documentaire et de workflow...

La filiale Doxense de gestion des impressions est spécialisée dans l'audit et les statistiques sur les impressions et les consommables, la rationalisation des coûts, l'optimisation du parc pour un gain de productivité, l'externalisation des matériels et services.

La filiale cap RH est spécialisée dans les systèmes intégrés de gestion administrative et financière de la formation, dans la gestion des compétences et des carrières et propose dans sa gamme logicielle une plateforme de e-learning et de suivi de la formation.

Accueil > Parcours thématique > Jeunesse

Jeunesse

Sélection du moment : So British !RSSPDFCOOLIRIS

En dedans ou en dehors de l’Europe, nous avons encore plein de points communs qui nous lient à nos voisins Britanniques. Voici la « cream » des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse mêlée à de petites histoires de voyages ou de séjours Outre-Manche.

Drôle de crayon
Ahlberg Allan

Chante et découvre l'anglais
Husar, Stéphane

Fulbert la Terreur
Rowe John A.

La potion magique de Georges Bouillon
Dahl Roald

Big frousse à Londres
Joly Fanny

Les vacances de Mr. Bean
Steve Bendelack

  

 

Actualités

Les 50 ans des Shadoks à Strasbourg



Rappelons la maxime absurde du dessin animé de Jacques Rouxel qui divisa les français lors de sa diffusion à la télévision en 1968 : « Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche » !
Le musée Tomi Ungerer et la structure Shadok, en partenariat avec l’INA, accueillent dans leurs lieux respectifs des dessins, story-boards et autres documents préparatoires de cette série culte qui sera développée sur plus de 200 épisodes et diffusée entre 1968 et 1973.
Une partie du public ne s’est jamais remis de l’audace du graphisme de l’époque et nous pouvons continuer des années plus tard à nous interroger avec humour sur la portée politico-philosophique de la rivalité entre les Shadoks et les Gibis, ces créatures qui avaient l’intention d’envahir et dominer la planète Terre grâce à leurs machines et inventions absurdes.
Nous invitons le jeune public à se plonger dans le programme d’animations et d’ateliers proposés tout au long du mois d’avril dans le contexte des Rencontres de l'Illustration.


Disparition d’un grand nom de l’animation japonaise



Né en 1935, Isao Takahata, réalisateur, producteur japonais de films d'animation et co-fondateur du studio Ghibli avec Hayao Miyazaki est décédé à l’âge de 82 ans.
Au début de sa carrière, en 1959, il a travaillé essentiellement pour la télévision et le grand studio Tōei Animation. C’est là qu’il rencontre Hayao Miyazaki, avec qui il réalise en 1968 son premier long-métrage, Horus, prince du soleil.

Les deux hommes continueront ensuite à travailler ensemble sur des séries comme Lupin III (Edgar de la cambriole), Heidi ou Anne, la maison aux pignons verts. Avec Kié la petite peste  (1981) puis Goshu, le violoncelliste (1982), Takahata délaisse le petit écran et s'oriente vers le cinéma. C’est ainsi qu’après avoir produit Nausicäa et la vallée du vent (1983), il participe à la création du Studio Ghibli (1985). Son premier (et plus emblématique) long-métrage y sera Le Tombeau des Lucioles (1988), adapté d’un roman, mais aussi inspiré par un épisode de sa propre enfance en 1945, pendant lequel il avait dû fuir un bombardement américain. Sortiront ensuite quatre longs-métrages, le dernier Le Conte de la princesse Kaguya

en 2013.

Contrairement à Miyazaki qui est aussi dessinateur, Takahata n’était « que » réalisateur, ce qui explique la diversité de ses films. Il est ainsi difficile de comparer Mes voisins les Yamada, Pompoko ou Le Conte de la princesse Kaguya qui utilisent différentes techniques d’animation.
De même, si le premier préfère les univers fantastiques, la préférence de Takahata allait clairement vers les univers réalistes comme le montre sa filmographie que vous pourrez découvrir ou redécouvrir dans nos rayons.

 

 

Coups de coeur Jeunesse mars-avril 2018RSSPDFCOOLIRIS

Entre neige et narcisses, entre loup et petits cochons, une sélection printanière à mettre entre toutes les dents - pardon, toutes les mains.

Mon boa Bob
Randy Siegel

Purée de cochons
Servant Stéphane

Je veux faire la sieste
Julia Donaldson

Le Petit Chaperon rouge n'en peut plus
Sébastien Meschenmoser

Colère noire, bonsoir
Marnier Richard

Le petit chasseur de bruits
Poillevé Sylvie

  

 

Vous avez aimé ...RSSPDFCOOLIRIS

Retrouvez ici les films, les romans, les bandes dessinées que vous avez aimés ... Vous les aviez écrits au dos des marque-pages Coup de coeur, affichés dans les Médiathèques de Strasbourg. Merci pour votre participation et bonnes découvertes !

Harry Potter à l'école des sorciers
Rowling Joanne Kathleen

ABC contre Poirot
Christie Agatha

Pointe Blanche
Horowitz Anthony

Garfield dort sur ses deux oreilles
Davis Jim

Edward aux mains d'argent
Tim Burton

La pierre de Jovénia
Sobral Patrick

  

 

Recherche catalogue(s)

Choisissez votre médiathèque


Recherche avancée

 

Réseaux sociaux

  

 

 

Navigation thématique

 

Accès privé

 

Recherche dans le site

 

En ce moment

Les couleurs de l'Asie
Du 01/03/2018  au 28/04/2018
Rita Marshall : dompteuse de lions Ou le Portrait de la Creative Company (USA)
Du 15/03/2018  au 12/05/2018
Les Maîtres de l’Imaginaire
Du 15/03/2018  au 12/05/2018
Elles étaient en guerre !
Du 03/04/2018  au 23/06/2018
Gutenberg
Du 03/02/2018  au 30/06/2018

 

Bibliographies

 

Eurekoi

posez une question à Eurêkoi


Pour des questions pratiques (prêts, réservation, retours, ...) cliquer ici